Article publié depuis Overblog

Publié le par EFC BENIN

26E CONCILE NATIONAL DE L'ECOLE DES FIDÈLES DU CHRIST À ZA-AGONKANME

JOURNÉE DU SAMEDI 26 MARS 2016

COURS DES JEUNES

THÈME : Toi jeune, vis ta vie pour le Christ

ESSAI DE RÉSUMÉ

Le comité national des jeunes de l'École des Fidèles du Christ rassemblé ce samedi 26 mars 2016 à l'occasion du 26e concile national a reçu son premier cours dont le thème est intitulé : "Toi jeune, vis ta vie pour le Christ."
A l'entame du cours, il a été question de faire un rétrospectif sur ce qu'insinue la jeunesse. Autrement dit, En quoi consiste la vie de la jeunesse ?
Il s'agit en effet de l'ensemble des gestes et comportements que démontre un individu plein de passions et qui ont pour but d'assouvir les désirs charnels.
Dans la pratique, il s'agit de faire la vie en compagnie des jeunes filles, de désobéir aux parents ou de ne pas prendre en considération leur conseils, de faire une mauvaise gestion financière et d'être toujours dans l'actualité pour ce qui concerne la mode vestimentaire.
Mais tel n'est pas la volonté de Dieu le Père de celui qui nous a sauvés. Car "Dieu est fidèle, lui qui nous* a appelés à la communion de son Fils" (1Corinthiens1v9). Par conséquent, nous devons être aussi fidèles. Comment pouvons-nous être donc fidèles ?
Celui qui veut mener la vie pour christ ne doit rien cacher aux parents. En réalité, ce que l'on cache aux parents est sûrement une mauvaise chose donc une interdiction divine. Il faut par dessus de tout éviter les occasions de sexe puisque c'est là un énorme piège du malin.
Pour y arriver, le jeune qui décide de mener sa vie pour christ doit au préalable avoir foi en cette oeuvre salutaire du Seigneur. Ensuite, il doit conduire sa vie sans hypocrisie et enfin adopter les bonnes habitudes dignes d'un homme né de nouveau. S'il mène le combat de cette façon, il vivra longtemps et aura une vie heureuse comblée de joie au côté de la femme vertueuse os de ses os, chair de sa chair que Dieu lui donnera.

***Conséquence de l'irrespect à Dieu***

Les conséquences de l'irrespect à Dieu sont à l'image de l'enfant prodige. En effet, lorsque le père de l'enfant prodige vit son fils venir, il a eu pitié de lui parce qu'il a vu l'état désagréable dans lequel se présente sa progéniture. Pour cela, Il a ordonné à ce qu'on le vête de la plus belle robe, qu'on lui mette un anneau au doigt, qu'on lui mette des souliers aux pieds et qu'on tue le veau gras. Cela montre qu'il est dans un état de privation totale : il manque de tous. Telle se présente celui qui désobéit à Dieu car il n'obtient pas les bonnes grâces de Dieu.
Que l'Éternel nous donne la force et l'intelligence nécessaires afin que nous puissions mener la vie pour le Christ. Amen !
Dieu en soit loué !

Bonaventure ACCLOMBESSI

Commenter cet article